La sécheresse s’impose

Dès lors, le riche plateau de Briey fut complètement privé d’eau de source et d’irrigation. Ses mazots furent abandonnés et les terres devinrent presque désertes. Seules les toutes bonnes furent mises en champs de seigle qu’on emblave encore tous les deux ans seulement, parce que les conditions climatiques de la région sont telles que Briey occupe le point de la Suisse où il y a le moins de précipitations annuelles, soit 0m.480mm. Dans ces conditions, depuis le mois de mai, ses terres ont rarement l’humidité nécessaire pour qu’un travail rationnel de nitrification puisse avoir lieu. En tenant compte des longs mois pendant lesquels la terre est excessivement sèche et de ceux pendant lesquels la température est en dessous de 5 degrés, on doit constater qu’en général pendant les trois quart de l’année les terres de Briey son inactives.

Legetøj og BørnetøjTurtle