Usine de Chippis

En 1905, le consortage de Niouc accepte d’accorder un droit d’eau aux Forces motrices de la Navizence. La commune de Saint-Luc signe une convention qui fixe les droits d’eau du consortage de Niouc pour l’irrigation et les ménages pour une durée de 99 ans. L’eau peut être puisée du 15 avril au 15 septembre et ne doit pas dépasser 120 litres par seconde. Alusuisse fait construire son usine à Chippis. En 1907, l’usine d’aluminium de Chippis et le consortage de Niouc décident de construire une prise d’eau sur le canal d’amenée. Depuis 1908, les eaux de la Navizence sont utilisées par la centrale hydro-électrique de Chippis pour l’usine d’aluminium. Cet aménagement, doté d’une prise d’eau à Vissoie et d’une galerie à écoulement libre, est agrandie à plusieurs reprises. Elle peut absorber actuellement un débit de 8.5m3/sec, sous une chute brutale de 590 mètres. La première partie de la conduite appartient au consortage de Niouc, puis au consortage de Briey.

Legetøj og BørnetøjTurtle