La région

Le val d'Anniviers s'ouvre sur la rive gauche du Rhône, à la hauteur de Sierre. Son accès fut longtemps malaisé en raison de l’étroitesse de l’ouverture : de part et d’autre, des parois abruptes tombent littéralement dans une gorge caverneuse. Ce n'est que dans la deuxième partie du siècle passé qu'une première route d'accès, fort rudimentaire, fut aménagée sur la rive droite de la Navisence. La partie supérieure de la vallée est constituée des vallons de Zinal et de Moiry, qui convergent à la hauteur du village de Mission. De très nombreux torrents dévalent le long des différents versants. Leurs eaux se jettent dans la Navisence, une rivière tumultueuse qui rejoint le Rhône à Chippis, après avoir franchi les derniers obstacles de la gorge profonde.

Niouc est une petite enclave, propriété de la commune de St-Luc, laquelle est située plus haut dans la vallée. Le hameau a un caractère pittoresque, de par sa situation et ses constructions qui annoncent le monde alpin. Un ruisseau chemine non loin des maisons. Il est alimenté par le trop-plein des Forces motrices de la Gougra, dont la conduite forcée aboutit aux usines de Chippis.

Le petit cours d'eau s'enfonce dans la vallée au-dessus du village. Il parcourt une région particulièrement riche du point de vue de la flore et de la petite faune. Mais la promenade est surtout appréciée pour la vue qu'elle offre sur la vallée du Rhône. Le randonneur sera d’autre part intrigué et probablement impressionné par le pont suspendu de Niouc. Il s’agit d’une construction métallique de quelques 200 mètres, jetée par-dessus la gorge de la Navisence et reliant les deux versants. L’ouvrage est constitué d’une conduite forcée et d’une passerelle d’entretien. Par effet de siphon, la conduite achemine l’eau captée au-dessus de Niouc en direction du plateau de Brie. Depuis quelques années, le pont suspendu de Niouc attire de nombreux amateurs de saut à l’élastique.

 

Legetøj og BørnetøjTurtle